Podcasts de historia

General Honore-Theodore-Maxime Gazan, conde de la Peyrière (1765-1845)

General Honore-Theodore-Maxime Gazan, conde de la Peyrière (1765-1845)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

General Honoré-Théodore-Maxime Gazan, conde de la Peyrière (1765-1845)

El general Honoré-Théodore-Maxime Gazan, conde de la Peyrière (1765-1845) fue un general francés que luchó en Austria en 1805, Prusia en 1806 y Polonia en 1806-7, antes de ser enviado a España donde permaneció hasta el final de la Guerra de la Península.

La carrera militar de Gaza comenzó antes de la revolución, pero continuó durante las Guerras Revolucionarias. Sirvió en Alemania, Italia y Suiza y estuvo presente en general de brigada en 1799. Más tarde en el mismo año estuvo presente en la Tercera batalla de Zurich (25 de septiembre de 1799) donde fue ascendido a división general. En 1800 fue sitiado en Génova.

Gaza comandó una división durante la Guerra de la Tercera Coalición (1805) y la Guerra de la Cuarta Coalición (1806-1807).

Su división sufrió mucho en Durenstein (11 de noviembre de 1805), por lo que se perdió la batalla de Austerlitz. Su división de alrededor de 6.000 hombres ayuda a unos 35.000 rusos, antes de ser relevados por el general Dupont. Durante la batalla, la división de Gaza perdió la mitad de su fuerza inicial, 1700 muertos y heridos y 1300 capturados.

Luchó en Jena (14 de octubre de 1806) donde su división formó parte del cuerpo de Lannes. Su división fue una de las menos experimentadas en el Grand Armée durante la Guerra de la Cuarta Coalición, con más reclutas en bruto que en la mayor parte del ejército.

Durante la primera invasión de Polonia por parte de Napoleón, Gazán luchó en la batalla de Pultusk (26 de diciembre de 1806), una exitosa acción de retaguardia rusa que impidió que Napoleón atrapara al ejército de Bennigsen.

En 1808, Gaza fue transferido para comandar una división en España. Participó en el segundo asedio de Zaragoza (diciembre de 1808-febrero de 1809), donde comandó la 2ª División del V Cuerpo.

Gaza participó en el exitoso asedio francés de Badajoz (enero-marzo de 1811). Formó parte del ejército de socorro que interrumpió el asedio británico de Badajoz a finales de año y resultó herido al frente de su división en la costosa batalla de Albuera.

A principios de 1813, Gazan fue designado para reemplazar al mariscal Soult como comandante del Ejército del Sur. Cuando Wellington avanzó profundamente en España en 1813, los ejércitos franceses se unieron bajo el mando nominal del rey José Bonaparte. Gaza jugó un papel controvertido en la derrota francesa en Vitoria (21 de junio de 1813). Al final de la batalla, su división estuvo peligrosamente cerca de ser cortada por la 4ª División de Cole. Se vio obligado a retirarse, al igual que José Bonaparte se vio obligado a ordenar una retirada general. El mariscal Jourdan, el verdadero comandante francés en la batalla, culpó a Gaza por retirarse sin órdenes. La esposa de Gazan estaba con el ejército en Vitoria y fue capturada por los británicos. Después de la batalla, fue devuelta a su marido en su propio carruaje.

El mariscal Soult claramente no compartía esta opinión, y en julio de 1813 eligió a Gazan para servir como su jefe de personal. Gazan ocupó este cargo hasta el final de la Guerra de la Península, y fue él quien firmó el armisticio que puso fin a la lucha.

Aunque Gaza no vio ningún servicio activo después de 1815, permaneció en el ejército, donde sirvió como oficial de estado mayor. Se retiró en 1832 y se convirtió en un par de Francia como recompensa por su larga carrera.

Página de inicio napoleónica | Libros sobre las guerras napoleónicas | Índice de materias: Guerras napoleónicas


Liste des grands-croix de la Légion d'honneur

Cet artículo dresse la liste des personnes ayant été élevées à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur, par année d'obtention. Environ 3 000 personnalités [1], dont 1 200 Français [2], distinción ont reçu cette, de la création de l'ordre jusqu'au 31 de diciembre de 2013.

La grand-croix [3] (grand'croix est une graphie archaïque toujours utilisée par le Diario oficial ou l'ordre lui-même [4]) désigne la dignité (mais aussi le récipiendaire lui-même) la plus élevée de l'ordre de la Légion d'honneur.

Créée par un décret du 10 pluviôse an XIII (30 de enero de 1805), la «grande décoration» fut par la suite nommée «grand aigle», puis «grand cordon» par une ordonnance royale du 19 juillet 1814 et enfin «grand-croix» par une ordonnance royale du 26 de marzo de 1816. Par la même ordonnance, les «commandan (t) s» devinrent des «commandeurs», et les «légionnaires» des «chevaliers» [5].

La dignité de grand-croix es conférée de plein droit au grand maître, c'est-à-dire au président de la République française, lors de sa cérémonie d'investiture [6].

Le Code de la Légion d'honneur fixe à 75 le nombre maximal de grands-croix vivants [7]. Fin 2000, en comptait 60 et fin 2015, 71 [8].

Un XIII (1804-1805)

    , 13pluviôsean XIII (2 février 1805) [9], 13pluviôsean XIII [9], CG 13pluviôsean XIII (2 février 1805) [9](«Cote LH / 107/22»). , 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 21 pluviôsean XIII [9] - 13pluviôsean XIII [9] - 13 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9] (1769 XIII 9) (1769-1809) , mariscal de Imperio, coronel général des Suisses, GC 13pluviôsean XIII (2 de febrero de 1805) («Cote LH / 1472/39»). , GC 13pluviôsean XIII: 2 février 1805 («Cote LH / 1523/49»). , 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13 XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII, 13pluviôsean XIII [9], 13pluviôsean XIII [9], 13 13pluviôsean XIII [9], GC «avec collier» - 15 ventôsean XIII (6 de marzo de 1805) [9](«Cote LH / 87/6439»). , 15 ventôsean XIII [9], 15 ventôsean XIII [9]

    , 25 de febrero de 1807 [9], 7 de abril de 1807 [9], juillet 1807 (voir ci-contre), juillet 1807 (voir ci-contre)
  1. Le grand-duc Constantin Pavlovitch de Russie, juillet 1807 (voir ci-contre), 11 juillet 1807 [9], 11 juillet 1807 [9], 13 juillet 1807 [9]
    , 2 février 1809 [9], 14 août 1809 [9], 14 août 1809 [9] (1765-1818), ministre de la Guerre, CG 14 août 1809 [9](«Cote LH / 107/22»). , 14 de agosto de 1809 [9], 14 de agosto de 1809 [9], 14 de agosto de 1809 [9](«Cote C / 0/40»)

  1. Luis XVIII (1755-1824), roi de France le 6 de abril de 1814.Par ordonnance du 19 juillet 1814, le roi Louis XVIII s'est déclaré, pour lui et ses successeurs, chef souverain et grand maître de cette Institution (1749-1835), maire de Bordeaux, par de France, GC 30 de junio de 1814 [15]. (1767-1828), par de Francia, ministre d'État, marqués, GC 22 juillet 1814 (1773-1833), par de Francia, GC 22 juillet 1814 («Cote LH / 648/10»). (1752-1821), pareja de Francia, ministre d'État, GC 22 juillet 1814 («Cote LH / 2327/66»). (1771-1840), par de Francia, teniente general des armées du roi, GC 22 juillet 1814 («Cote LH / 1698/41»). (1773-1852), teniente general des armées du roi, GC 29 juillet 1814 («Cote C / 0/42»). (1759-1837), archevêque, ambassadeur, grand chancelier de la Légion d'honneur, GC 30 juillet 1814 [15]. (1767-1849), général de division, CG 3 août 1814 [15]. (1765-1838), par de France, CG 20 août 1814 [15]. (1770-1835), general, par de France, CG 23 août 1814 [15]. (1768-1850), pareja de Francia, teniente general des armées du roi, GC 23 août 1814 («Cote LH / 948/65»). (1754-1837), vice-amiral, GC 23 août 1814 [15]. (1762-1845), amiral, par de France, GC 23 août 1814 [15]. (1773-1821), teniente general des armées du roi, GC 23 août 1814 («Cote LH / 2268/22»). (1752-1839), amiral, ministre, pair de France, GC 2 de septiembre de 1814 [15]. (1765-1844), mariscal de France, par de France, CG 30 de septiembre de 1814 [15]. (1755-1833), pareja de Francia, teniente general des armées du roi, GC 27 de diciembre de 1814 («Cote LH / 500/39»).
    (1747-1830), pareja de Francia, GC 6janvier1815(«Cote LH / 127/10»). (1770-1842), general, par de France, GC 17janvier1815 [15]. (1767-1839), general, par de France, GC 17janvier1815 [15]. (1770-1849), mariscal de Francia, gran canciller de la Légion d'honneur, GC 31janvier1815 [15]. (1775-1860), mariscal de France, GC 14février1815 [15]. (1765-1845), general, par de France, GC 14février1815 [15]. (1769-1845), general, par de France, GC 14février1815 [15]. (1772-1842), general de división, GC 14février1815(«Cote LH / 545/29»). (1774-1829), general de división, GC 14février1815(«Cote LH / 641/50»).
  1. Napoleón I er (1769-1821), redentor gran maître de l'ordre le 20mars1815. (Cent-Jours) (1753-1823), général de division, ministre de l'Intérieur, GC Cent-Jours(«Cote LH / 430/43»).
  2. Luis XVIII, redentor gran maître de l'ordre le 8juillet1815. , general, GC 15août1815 [15]. (1771-1837), général de division, GC 15août1815 [16], [15]. (1757-1852), général, par de France, GC 28septembre1815 [15]. (1755-1837), ministre des Finances, par de France, GC 28septembre1815 [15].
    (1776-1857), ministre, ambassadeur, député, GC 8juin1824 [21]. (1765-1833), teniente general, par de France, GC 19août1824(«Cote LH / 156/61»). (1775-1846), general, par de France, GC 20août1824 [21].
    (1756-1822), par de Francia, GC 22mai1825(«Cote LH / 485/63»). (1749-18270), pareja de Francia, GC 22mai1825(«Cote LH / 1477/83»). (1751-1830), par de Francia, GC 22mai1825(«Cote LH / 2021/40»). (1759-1842), general, par de France, GC 22mai1825 [21](«Cote LH / 2264/49»). , teniente general (fait maréchal de France en 1830), par de France, GC 23mai1825(«Cote LH / 689/18»). , general, GC 23mai1825 [21](«Cote LH / 2339/15»).
    (1761-1837), ministre des Affaires étrangères, ambassadeur, par de France, GC 26août1829 [21]. (1771-1855), général, GC 30octobre1829 [21]. (1769-1852), général, député, GC 30octobre1829 [21]. (1773-1843), préfet de la Seine, député, GC 30octobre1829 [21]. (1778-1836), ambassadeur, par de France, GC 26novembre1829 [21]. (1778-1832), presidente del Conseil des ministres
  1. Louis-Philippe I er (1773-1850), déjà grand-croix en 1816, proclamé roi des Français, grand-maître de l'ordre le 9août1830. (1810-1842), Prince royal, GC 3août1830 (1814-1896), duc de Nemours, GC 3août1830 (1770-1838), maréchal de France, par de France, GC 19août1830 [21]. (1772-1844), general, par de France, GC 21août1830 [21]. (1775-1852), mariscal de Francia, pareja de Francia, Gran canciller de la Légion d'honneur, GC 21août1830 [21]. (1774-1847), général, par de France, GC 16octobre1830 [21]. (1771-1835), général, par de France, GC 16octobre1830 [21].
    (1787-1875), general, presidente del Conseil des ministres, GC 8janvier1831 [21]. (1775-1846), ministre, amiral, pair de France, GC 1 ermars1831 [21]. (1768-1854), amiral, pair de France, GC 1 ermars1831 [21]. (1770-1840), general, par de France, GC 21mars1831 [21]. (1770-1846), general, par de France, GC 21mars1831 [21]. (1770-1843), general, député, GC 21mars1831 [21]. (1768-1857), general, par de France, GC 20avril1831 [21].
    (1771-1852), vice-amiral, par de France, GC 12janvier1845(«Cote LH / 1259/29»). , général de brigade du Premier Empire, GC 13avril1845 [28] (1774-1848), vice-amiral, pair de France, GC 29juillet1845(«Ducampe de Rosamel, Claude Charles Marie», base Léonore, ministère français de la Culture). (1790-1847), garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Cultes, 29 de octubre de 1845 (1824-1890), duc de Montpensier, GC 9novembre1845
    (1782-1866), pareja de Francia, conseiller d'État, membre de l'Académie française, GC 19avril1846(«Cote LH / 378/57»). , GC 19avril1846 [29], pareja de Francia, sénateur du Second Empire et premier président de la Cour des comptes. (1781-1847), pareja de Francia, GC 30avril1846(«Cote LH / 1151/46»). , général de brigade du Premier Empire, GO 9janvier1833, GC 6mai1846 [30] (1804-1880), ambassadeur duroyaume de Belgiqueen France, GC 22août1846(«Cote LH / 1640/71»). , général et homme politique, GO 21mars1831, GC 15septembre1846 [31]
    (1808-1893), maréchal de France, Grand-croix à titre militaire avant d'être élu président de la République (en 1873). (1805-1855), sénateur (Segundo Imperio), GC 4février1855(«Cote LH / 242/52»). (1810-1861), comandante general de división le 2 e corps de l 'Armée d'Orient, GC 22septembre1855(«Cote LH / 300/80»). (1802-1869), mariscal de Francia, GC 22septembre1855(«Cote LH / 1990/49»). (1791-1862), comandante general de division la 9 e division militaire, sénateur (Segundo Imperio), GC 28décembre1855(«Cote LH / 2386/21»). (1791-1857), garde des sceaux, ministresecrétaire d'État au département de la Justice, GC 30décembre1855(«Cote LH / 1/77»). (1782-1865), sénateur (Segundo Imperio), GC 30décembre1855(«Cote LH / 2409/51»). (1806-1879), homme politique français, GC 4août1855(«Cote LH / 1686/17»). (1795-1869), juriste et homme politique français, maréchal de France, GC 28décembre1855 [35]
    (1808-1883), émir de Mascara, émir des Arabes, GC 5août1860(«Cote LH / 2/26»). Élevé à la dignité de Grand-Croix pour avoir sauvé más de 10 000 chrétiens lors des massacres de Damas en 1860 [39]. Lors de la reconstruction du palais de la Legion d'honneur après l'incendie de 1871, Abd el-Kader sera parmi les plus généreux donateurs [40].
  1. Patrice de Mac Mahon (1808-1893), déjà grand-croix (en 1855), presidente de la République, gran maître de l'ordre le 24mai1873. (1813-1908), général de division, GC 28mai1815(«Cote LH / 907/26»).
    (1815-1887), amiral, ministre, GC 14 de enero de 1879
  1. Jules Grévy (1807-1891), presidente de la République française, grand-maître de l'ordre. (1822-1922)
    (1874-1944), khédive d’Égypte de 1892 à 1914, grand-croix le 27 janvier 1892 [34].
  1. Príncipe Georges de Grèce. Michel et Béatrice Wattel indicant qu'il s'agit du futur roi
  1. Grand-duc Pierre Nikolaïevitch de Russie (1864-1931): grand-croix le 4 mars 1896 [56] petit frère du grand-duc Nicolas Nikolaïevitch de Russie.
  2. Grand-duc Nicolas Nikolaïevitch de Russie (1856-1929): grand-croix le 20 décembre 1896 [57] grand frère du grand-duc Pierre Nikolaïevitch de Russie.
    (1844-1913), ingeniero, administrateur y vicepresidente del Conseil d'État (1822-1905), escultor, (16août1900) (1817-1908), peintre, (16août1900)
  1. Armand Fallières (1841-1931), presidente de la République française, gran maître de l'ordre. (1841-1910), viceamiral, GC 1906 (JO del 19 de mayo de 1906) [63]. (1848-1934), GC 26 de enero de 1906. (1823-1909) Décret du 22 juillet 1906.
    , viceprésident du Conseil d'État [66], philosophe, directeur de l'enseignement supérieur y vice-recteur de l'Université de Paris [67], vice-amiral [68]
    (1851-1942,) élevé à la dignité de grand-croix le 11 janvier 1916 (1853-1917), sultan d'Égypte en 1914, grand-croix le 4 juillet 1916 [71], général en chef de l'Armée d 'Orientar.
    , GC 16janvier1920 [74], primer presidente de la Cour des comptes. (1858-1922), miembro de l’Institut de France, GC 31janvier1920(«Cote LH / 940/44»).
  1. Paul Deschanel (1855-1922), presidente de la République française, gran maître de l’ordre le 18février1920

    (1868-1936), sultán (1917-1922) puis roi (1922-1936) d'Égypte et du Soudan, grand-croix le 15 de noviembre de 1920 [71]. , général d'Armée

    (1868 - 30décembre1923), général de division, GC 29décembre1923 [76]. (1883-1945) (à l'occasion de la foire de Milan, remise par le ministre du Commerce français Lucien Dior) [77], [78] (1864-1943), général d'armée [79],
  1. S.A.R le
    (1858-1930), Président du Gouvernement du Bassin de la Sarre, GC 17avril1926(«Cote LH / 2270/86»). (1849-1934), peintre, décorateur et graveur français, GC 30avril1926(«Cote LH / 222/36»). (1857-1930), general de división, GC 10juin1926(«Cote LH / 1516/51»). (1865-1943), general de división, GC 21décembre1926(«Cote LH / 2344/42»). (1864-1941), general de división, GC 10juin1926
    , GC 12août1928 [81], primer presidente de la Cour des comptes. , général de division, GC 11juillet1928 [82]. (1854-1934), Inspecteur Général des Poudres (décret du 28 décembre 1928)
  1. Ferhat Djelloul ben Lakhdar, bachaga des Larbaa (Journal officiel n o 164 du 12 juillet 1928 [83]) (1866-1942), viceamiral, Préfet maritime de Bizerte (Décret du 14 janvier 1928)
  1. Paul Doumer (1857-1932), presidente de la République française, grand-maître de l'ordre le 13juin1931. , médecin, physicien et inventeur français (GC 9octobre1931) [85]
    (1856-1941), mathématicien, académicien, GC 14avril1932(«Cote LH / 2144/15»)
  1. Albert Lebrun (1871-1950), presidente de la République française, gran maître de l'ordre le 10mai1932. (1864-1940), magistrat, CG 14 de abril de 1932 [87] (1867-1952), général d'armée, gran canciller de la Légion d'honneur de 1940 à 1944, CG 8 juillet 1932 [88]. (1864-1942), président et administrateur de sociétés, GC 21octobre1932(«Cote LH / 2478/11»)
    (1883-1963), general de brigade commandant de l'aviation, GC 13janvier1934(«Cote 19800035/396/53077»).
  1. André Bénac (1858-1937), director general honoraire au ministère des Finances, miembro del Conseil national de l'Ordre de la Légion d'honneur, GC 24juillet1934(«Cote LH / 175/78»).
    (1862-1952), industriel verrier, Grand-Croix de la Légion d'honneur le 16 de enero de 1935. (1862-1941), homme de lettres, Grand-Crois de la Légion d'honneur par décret du 25 juillet 1935. [93] (1872-1959), AET, soldat, général de division, Grand-Croix de la Légion d 'honneur le 11 juillet 1935.
    , décret du 5 juillet 1937 [94]. (1878-1944), chah d'Iran (1925-1941), le 5 juillet 1937 [95], général de division, décret du 16 juillet 1937 [96]. (1925-1965), roi d'Égypte (1936-1952), grand-croix le 26 juillet 1937 [71].
  1. Príncipe Mohammad Reza Pahlavi (1919-1980), príncipe héritier, futur chah d'Iran (1941-1979), le 15 de junio de 1939 [95]. , ministre des affaires étrangères et écrivain (1868-1954), haut fonctionnaire et fondateur de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris [100].
    , à titre étranger (Vaticano), 9 de enero de 1945 [105]. , 13 de febrero de 1945 (il est élevé à la dignité de Maréchal de France à titre posthume le 15 janvier 1952), (il est élevé à la dignité de Maréchal de France à titre posthume par décret du 23 août 1952), Compagnon de la Libération , général d'armée
  1. Charles de Gaulle, président du gouvernement provisoire, gran maître de l'ordre , bachagha à Bir-Rabalou [106], bachagha à Teniet-El-Llaad [40], bachagha de la Zaouta de Bouguirat [107], bachagha à La Mekerra [107], bachagha à Mesaaba [107]
    , (il est élevé à la dignité de Maréchal de France en 1952), (il est élevé à la dignité de Maréchal de France à titre posthume en 1984)
  1. Félix Gouin, président du gouvernement provisoire, gran maître de l'ordre
  2. Georges Bidault, président du gouvernement provisoire, gran maître de l'ordre , (1872-1946), physicien, (1875-1969), Médecin Général et inspecteur général du Service de santé des armées, Président du Comité consultatif de Santé, Président de l'Académie nationale de médecine et Président de la Société d'Entraide de la Légion d'Honneur, (1882-1946) homme politique et journaliste, le 8 mars 1946 [108], le 29 juin 1946, général d'armée en 1947 et grand chancelier de la Légion d'honneur de 1944 à 1959.
    , bachaga honoraire, conseiller général à Aflou (Algérie française), (27 de mayo de 1949) [110], roi d’Afghanistan, 7 de diciembre de 1949 [111]. , Administrateur supérieur de la Sarre, général de corps d'armée, (14décembre1949) [112], général d'armée aérienne, Ministre des affaires étrangères, le 26mars1949 [113]
    , ingénieur et résistant, officier de marine, commandant du sous-marin Casabianca, général de corps d'armée, commandant en chef des forces terrestres, maritimes et aériennes en Extrême-Orient (décret du 28 août 1952), homme de lettres, secrétaire perpétuel de l'Académie française, (décret du 10 septembre 1952) [115], général et diplomate français, ancien ambassadeur de France au Japon, le 10octobre1952 [116]
    , général de division, défenseur de la rive gauche de la Meuse à Verdun [118], médecin civil (santé publique) et militaire (durant les deux guerres mondiales) [119], gouverneur de la Banque de France [120], étranger, Premier ministre belge [121]
  1. M. Lara, ministre des Affaires étrangères de Costa Rica, étranger, le 26mars1953 [122]
    , general de brigada, comandante en chef à Rabat (CG 13 de noviembre de 1954)
  1. René Coty, presidente de la République française, grand-maître de l'ordre, 16 de enero de 1954. , General de la Armada de los Estados Unidos, Commandement allié Atlantique, étranger, le 16décembre1954 [124]
    , vice-amiral d'escadre, compagnon de la Libération, général d'armée, universitaire [126], le 26juillet1955 [127], vice-amiral d'escadre, como de la Première Guerre mondiale, résistant de la Deuxième Guerre mondiale [ 128]. , ingénieur du génie maritime, presidente de la compagnie générale transatlantique, le 27juillet1955 [129]. , Général d’armée titulaire de 24 citas, Grand-Croix le 1 er août1955
    , presidente de la République fédérative socialiste de Yougoslavie (7 de mayo de 1956), député du nord, ancien secrétaire d'Etat aux Forces armées et à l’Air, (membre du conseil de l'ordre de la Légion d'honneur), le 18octobre1956 [131], reine des Hellènes, 5 de junio de 1956, à titre étranger[132], 10 de julio de 1956, ingénieur, constructeur d'avions [133], étranger, barón, embajador de Belgique en Francia [134], directeur de l'Office international des épizooties [135], Président de la République des États-Unis du Brésil, étranger[ 136 ]
    , duc d'Édimbourg, administrateur de la Bibliothèque nationale et déporté [138], général d'armée (1954). Commandant en chef des force françaises en Allemagne (1951), presidente del comité militaire des parlementaires de l'OTAN. Député des Ardennes. , orientaliste et cardinalfrançais [139], Général de corps d'armée, secrétaire général militaire de la présidence de la République [140]
    , déporté résistant, écrivain, général d'armée, amiral, pilote d’aéronavale et résistant, Président de la Haute Autorité de la CECA, le 26mars1958 [142]. , presidente de l'Académie nationale de médecine en 1945 y de la Croix-Rouge française [143]
  1. Pierre Régnier, presidente de la Fédération nationale des plus grands invalides de guerre, le 7octobre1958 [144]
  2. Marcello Mathias, étranger, embajador de Portugal en Francia [145]
  3. Jean Désy, étranger, embajador de Canadá en Francia [146]
  4. Alberto Rossi Longhi, étranger, Ambassadeur d'Italie en France [147]
  5. Enrique Gil-Fortoul, étranger, Ambassadeur du Venezuela en France [148]
  1. Charles de Gaulle, déjà grand-croix (en 1945 [150]), presidente de la République française, gran maître de l'ordre le 8 de enero de 1959. , amiral, théoricien militaire français, fondateur de l'IHEDN (Institut des Hautes Études de Défense Nationale), médecinfrançais, professeur à la Faculté de médecine de Paris. Il est coronel honoraire du Service de santé des armées (déporté-résistant) [151]. , compagnon de la Libération, vicepresidente del Conseil d'État [152], [153].
    , général de corps d'armée, 21 de julio de 1961 [157], amiral, commandant de l 'Émile Bertin lors du débarquement de Provence, général d'armée aérienne, Chef d'état-major de l'Armée de l'air colgante le GPRF, le 28février1961 [158], général d'armée et résistantfrançais. GC 21juillet1961, GO 11novembre1954
    , médecin et homme politique (petit-fils de Louis Pasteur), grand-croix remise des mains du président de la République, le général de Gaulle, général de corps d'armée aérien (22 de julio de 1965), général d'armée, chef de l'état major particulier du général De Gaulle 1961-1962 puis gouverneur militaire de Paris 1962-1965 (grand-croix remise par De Gaulle le 22 juillet 1965), général de division, remise à Fontainebleau le 6 juin 1965 par le Général Zeller (décret du JO de 28/04/1964)
    , magistrat français [166], premier président de la Cour de cassation [167]
  1. Georges Pompidou, presidente de la République française, gran maître de l'ordre, 20 de junio de 1969.
  1. Alain Poher, presidente de la République française par intérim, grand maître de l'ordre , embajador de Irán en París (16 de enero de 1974) [172]
  2. Valéry Giscard d'Estaing, presidente de la République française, gran maître de l'ordre, 27 de mayo de 1974.
    , général de corps d'armée, général de brigade, Compagnon de la Libération, remis le 26 avril 1975 par Valéry Giscard d'Estaing, président de la République [173], général d'armée, Compagnon de la Libération
  1. Príncipe Reza, príncipe heredero de Irán (âgé de 16 años) - étranger (14 de diciembre de 1976) [172] roi d'Espagne - étranger (20 de diciembre de 1976) [174]

    Príncipe Carlos, príncipe de Galles - étranger , Prix Nobel de Médecine, chef du service de génétique microbienne à l'Institut Pasteur (6/01/1982 - Gd. Off. 7/02/1977) [176], général de corps d'armée (8/04/1982 - Gd.Off. 19/07/1960) [177], Prix Nobel de médecine (13/07/1982 - Gd.Off. 23/04/1976) [178], Vice-amiral d'escadre (04/11 / 1982 - Gd.Off. 05/09/1970) [179], inspecteur général des finances (30/12/1982 - Gd.Off. 02/10/1973) [180]

    , médecin général inspecteur (04/12/1984 - Gd. Off. 10/12/1968) [184], [185]. , presidente de la sección honoraire au conseil d'état (13/07/1984 - Gd. Off. 28/09/1974) [186], médecin, militaire, résistant et personnalité du monde de l'aviation

    , général de corps aérien (3/04/1985 - Gd. Off. 28/09/1978) [190], général de division aérienne (17/04/1985 - Gd. Off. 23/047/1970) [191] , général de corps d'armée (5/07/1985 - Gd. Off. 29/09/1977) [192]

    , ministre allemand - étranger.
  1. Robert Cousin, préfet honoraire (7 de octubre de 1986 [194]). , préfet honoraire (31/12/1985 - Gd. Off. 22/04/1970) [195]. , inspecteur général des finances (31/12/1986 - Gd. Off. 18/09/1971) [196].
    , général de corps d'armée (30/03/1987 - Gd. Off. 23/09/1972) [198], embajador de Francia (13/07/1987 - Gd. Off. 24/06/1974) [199 ], général de brigade aérienne - mutilé de guerre (12/1/1987 - Gd. Off. 18/06/1956) [200], général de brigade - mutilé de guerre (1/12/1987 - Gd. Off. 31 / 03/1973) [200]

    , ancien ministre (31/12/1987 - Di-s. 20/09/1983) [204], Gran rabino de Francia (31/12/1987 - Di-s. 16/10/1975) [204]

    , général de division aérienne (28/03/1989 - Diá. Off. 14/12/1963) [206] (31/08/1989), président de la République tunisienne [207] - étranger. , industriel et mécène (28/09/1989) [208], membre de l'Institut (31/12/1989 - Gd. Off. 28/10/1969) [209]
    , écrivain et homme politique tchèque - étranger , écrivain (13 de julio de 1990), décret du 5 juillet 1990 [210], presidente de la république islamique des Comores décret du 8 de octubre de 1990 [211] - étranger

    , général d'armée (décret du 24 avril 1991) [215], général d'armée, Décret du 3 juillet 1991 [216], teniente au bataillon français de l'ONU, mutilé de guerre (décret du 10 juillet 1991) [ 217], anthropologue et ethnologue, membre de l'Académie française (décret du 12 juillet 1991) [218]

    , général de brigade (décret du 3 juillet 1992) [220], général d'armée aérienne (décret du 3 juillet 1992) [221], ancien ministre et préfet (décret du 13 juillet 1992) [222]
    (décret du 23 mars 1993) [224] (décret du 23 mars 1993) [225] (décret du 5 juillet 1993) [226], amiral (décret du 5 juillet 1993) [227] (décret du 13 juillet 1993) [ 228]

    , secrétaire général de l'ONU, étranger[233]. (décret du 23 juin 1994) [234] (décret du 23 juin 1994) [235] (décret du 13 juillet 1994) [236], presidente de la République d'Afrique du Sud - étranger, le 28 de diciembre de 1994 [237]



Comentarios:

  1. Azi

    ¡Higo! ¡Bien hecho!

  2. Erle

    De ningún modo

  3. Kelvan

    La pregunta muy divertida



Escribe un mensaje